En deuil

En deuil

lundi 25 juin 2012

CADEAUX DU PRÉSENT ET DU PASSÉ



« Peu de cadeaux font vraiment plaisir, pas vrai? On remercie trop souvent pour la forme, en attendant de reléguer l’objet non désiré au fond d’un tiroir, voire pour les moins scrupuleux, de le vendre sur e-bay à défaut de faire venir les encombrants! C’est que trop de cadeaux sont eux aussi formels, choisis pour une date anniversaire ou convenue, achetés sans penser vraiment au récipiendaire, parfois pour se faire plaisir à soi, en fonction d’un prix, ou d’une mode. Peu d’entre nous prêtent vraiment attention aux goûts et intérêts du destinataire et, de fait, quand on n’aime pas vraiment, mais vraiment, quelqu’un, la quête du présent est une corvée. Au contraire, les êtres aimés, on voudrait les couvrir de dons, on pense à eux devant chaque objet en se disant « tiens, ceci lui ferait plaisir », la recherche n’en est même pas une ; tout, au pays des merveilles du commerce, se jette sur notre chemin en nous criant « achetez-moi, achetez-moi ! »

Ce passage tiré des Recettes à la vie, à l’amour*, je vais aujourd’hui lui ajouter une nuance végétale.

lundi 18 juin 2012

LA BAGUETTE ET LA FOURCHETTE – LES TRIBULATIONS DE YU ZHOU





Le sous-titre exact de ce livre est « Les tribulations d’un gastronome chinois en France » - parodiant ainsi le titre célèbre de Jules Verne – un auteur que Yu Zhou connaît certainement aussi bien que tous ceux qu’il mentionne dans cet ouvrage documenté et écrit avec un talent rare ; et aussi très joliment illustré.
Voir ici.

mercredi 13 juin 2012

HONORÉ D’ESTIENNE D’ORVES : Toujours parmi nous.


- À L'OCCASION DU CINQUANTENAIRE DU LYCÉE HONORÉ D'ESTIENNE D'ORVES -





Pendant trente années j’ai enseigné avec beaucoup de bonheur dans ce lycée qui portait son nom - à juste titre, car cet établissement a été construit en 1961 sur un terrain vendu par la famille d’Estienne d’Orves. D’abord dénommé très banalement le « Lycée de l’Ouest », il reçut en 1965 le nom du courageux résistant fusillé en 1941 à l’âge de 40 ans.



lundi 11 juin 2012

FESTIVAL DU LIVRE DE NICE 2012 (suite)


Ce festival du livre a été un tourbillon, comme souvent - et cela a été ma troisième participation ! 
Quelques photos pour illustrer le joli stand ombragé des Éditions OVADIA - AU PAYS RÊVÉ, sur lequel tous les auteurs de la maison ont accueilli les nombreux visiteurs amateurs de sciences humaines, d'art et de littérature. Il a fallu prendre une photo à l'ouverture, sinon, pas moyen de le voir convenablement. 

mercredi 6 juin 2012

LE PRÉSENT DU PASSÉ – UN ROMAN PRÉSENT AU FESTIVAL DU LIVRE DE NICE 2012.









Chers lecteurs et lectrices fidèles de ce blog, je vous avais promis de vous en dire davantage sur ce titre un peu énigmatique. Sans tout révéler, car un brin de suspense ne nuit pas, je vais d’abord dévoiler ce qui se cache derrière l’illustration de couverture.