En deuil

En deuil

lundi 28 septembre 2015

GOOD LIVING STREET, by Tim Bonyhady




Do not be misled by its title, this is no cheap novel about one happy family’s place of residence.  

Early into the introduction, the reader understands that Good Living Street is the translation of the German name Wohllebengasse, the Viennese street that is central to Tim Bonyhady’s story: one that is also his family’s, as he clearly states in the subtitle “The Fortunes of My Viennese family”. A tale that is not all about good living, even though these folks’ early background was one of the wealthiest in the world.

dimanche 20 septembre 2015

GRAVE, LE VOCABULAIRE…


Ouvrage publié en 1958

Courte scène de pure jouissance (linguistique) dans mon petit bus.

Pas loin de moi, quatre lycéens y comparent leur rentrée.
Mon oreille de professeur* est attirée vers cet échange, parce qu’il y est question de leur cours d’anglais, qu’ils semblent être dans une section où cette langue est "renforcée", et en parlent avec enthousiasme. J’en entends même un prononcer les termes de "littérature anglaise" avec un trémolo dans la voix. Une autre évoque l’accent mis sur le travail à oral… Mine de rien, je n’en perds pas une miette.

jeudi 17 septembre 2015

YOUTH, le film - un élixir contre la vieillesse.





Prenez deux octogénaires relativement bien conservés (Michael Caine dans le rôle d’un chef d’orchestre retiré de la scène depuis longtemps, et Harvey Keitel, en réalisateur peinant à conclure son  film-testament, Life's Last Day, "Le dernier jour de sa vie"), mettez-les ensemble dans une station thermale haut de gamme en Suisse, rajoutez autour d’eux quelques jeunes gens, quelques belles dames, une ex-star du football, du personnel stylé, un décor  bucolique, et vous aurez une idée de YOUTH, de Paolo Sorrentino.

Une idée, c’est très vague, et un rien superficiel, je vous l’accorde. En réalité, ce film est une superbe fable sur le processus de vieillissement et sur les liens qui nous attachent les uns aux autres, quels que soit nos âges respectifs, et ça, c’est tout ce qu’il y a de plus profond.

vendredi 11 septembre 2015

RENDEZ-VOUS DE LA RENTRÉE


J'y serai les 2 & 4 octobre
à partir de 10:00
sur le stand 
de la librairie Masséna-Antibes
Espace littérature A028.